• Nous recevons les Thibs    Nous ne donnons pas beaucoup de nouvelles ces derniers temps car nous sommes très occupés par la visite de nos amis parisiens, Lucette, Sophie, Dominique et Nicolas. Huit jours se sont déjà écoulés depuis leur arrivée. Nous les avons laissés récupérer trois jours pendant lesquels ils ont pu découvrir Nouméa et le phare Amédée toujours aussi grandiose. La visite du centre Tjibaou leur a beaucoup plu. Nous avons enchaîné par un mini tour de la grande Terre, Bourail, Hienghène et Farino, et pour finir le fort Teremba qui nous expose la vie des premiers colons calédoniens : les bagnards. La météo est très moyenne, mais on a globalement pu passer entre les gouttes. Demain nous partons pour Lifou. Le soleil devrait être là, on va se régaler. Cela fait maintenant cinq fois qu'on fait ce circuit, on ne se lassera jamais de ce que l'on revoit.


    votre commentaire
  •    On a gardé le meilleur pour la fin. Nous avons quitté Ra et son paradis pour l’île de Tanna au sud du Vanuatu. Tanna possède un joyau très exploité touristiquement. Le volcan, s’élevant à 361 mètres au-dessus de la mer, est en éruption permanente depuis 800 ans. L’accès au sommet est très facile en 4x4. On s’approche près du trou béant de 400 mètres de diamètre. La lave rougeoie au fond, 200 mètres plus bas. Toutes les 5 minutes,  des blocs de lave en fusion plus ou moins gros jaillissent du cratère. Les blocs montent à 2 ou 300 mètres, et retombent parfois autour du cratère. C’est un son et lumière extraordinaire car le rugissement du volcan est très fort à chaque poche de gaz qui explose à l’air libre. C’est un spectacle fascinant, car même en connaissant le danger, le Yasur a tué plusieurs visiteurs dans le passé, il est très difficile de revenir sur terre. Au passage, il n’y a aucune sécurité, pas de barrière, pas d’abri anti-aérien, pas de solution de repli pour la centaine de spectateurs, c’est le Vanuatu (principe de précaution pas traduisible en bichlamar, on aime). On peut imaginer qu'avec le développement du tourisme à Tanna, il faudra faire un minimum car 3 ou 400 personnes rassemblées là avec un volcan un peu "enervé", ça pourrait faire très mal !

    Une petite vidéo explicative :

     

       Tanna c’est aussi Port Resolution, du nom du bateau de Cook qui découvrit le coin. C’est un beau village du Vanuatu avec une belle plage et un snorkelling sympa. Nous avons eu la chance de tomber le jour de la préparation du lap lap, bougna local. Sur quelques feuilles de bananiers, étalez le coco et l’igname râpés, puis le cochon que vous venez de sacrifier, ajoutez quelques légumes locaux, arrosez de lait de coco, refermez et mettez à cuire sur les pierres de laves chauffées à blanc. Une heure plus tard, dégustez avec quelques bières locales !

       Peut-être un meilleur plan consistera à manger chez Léa qui vient d’ouvrir son restau. Nous, c’est ce qu’on a fait, excellent !


    votre commentaire
  • Vanuatu - Iles Banks - Mota Lava - Ra #2   Alors, nous direz-vous, que peut-on faire au paradis ?

       Rien, et c’est déjà beaucoup. Mais si vous êtes plus actif, vous pouvez vous promener autour de l’île et lorsque la cloche sonne (la bouteille de gaz) aller à la messe chantée et dansée. Vous y serez accueillis comme des amis lors d’une coutume de bienvenue. Le snorkelling est possible en face de votre bungalow, la pêche au gros juste à côté, et la pêche de nuit avec Charles, inoubliable. Mais le mieux est encore de flâner dans le village, à la rencontre des gens tout simplement, qui quittent leurs occupations pour vous dire bonjour et discuter cinq minutes, ou encore jouer avec les enfants toujours souriants. La troupe locale vous présentera en privé un spectacle de danse, la Snake Dance, avec beaucoup de coeur et de convivialité. Vous participez à la dance et c’est un bon moment ! Le soir venu, un ou deux shell de kava au nakamal vous détendront avant d’admirer la Voie Lactée juste bercés par les vagues du Pacifique. C’est trop beau, il n’y a plus rien à ajouter.

       Encore MERCI à Yann, Rachel et toute la communauté de Ra pour l'incroyable accueil qu'ils nous ont réservé !


    votre commentaire
  • Le 5 juillet 2013

       Vanuatu - Iles Banks - Mota Lava - Ra #1Cette escapade aux Iles Banks, au nord du Vanuatu, était un  moment très attendu de notre part. Nous quittons Espiritu Santo et nous nous envolons vers l'île mystérieuse. Après avoir survolé (quasiment sur les genoux du commandant de bord) quelques zones bleues sympathiques et une escale en route, nous atterrissons une heure plus tard sur l'aéroport international. Cet aéroport accueille 2 touristes par semaine, donc les formalités d'accueil sont vite expédiées. Nous prenons le bus local (un des rares 4x4 de l'endroit) réparé depuis peu, qui démarre en le poussant car la batterie est cuite comme l'alternateur qui doit la recharger. Les excellents mécaniciens locaux ont bricolé un chargeur solaire qui permet de donner assez de jus pour faire tourner le moulin (une idée pour Ségolène). Après 12 bornes de piste défoncée, on prend le taxi boat new-yorkais (parce qu'il est jaune), on traverse la lagune de 300Vanuatu - Iles Banks - Mota Lava - Ra #1 mètres, et 500 mètres plus loin, on arrive dans un endroit unique. Tout est arrangé avec goût depuis notre paillote les pieds dans l'eau, le petit restaurant privé ou les sanitaires inpeccables. Rachel, notre hôtesse nous a préparé un petit en-cas pour faire patienter nos estomacs affamés. Nous, nous s'installons tranquillement et attendons sans stress le dîner. Au menu, une langouste nous attend. On y est, c'est le paradis ! 


    votre commentaire
  • Le 4 juillet 2013

    Vanuatu - Santo - Million Dollar Point   Les vestiges de la guerre sont nombreux au Vanuatu. Parmis les spots les plus célèbre, l'épave du Coolidge. Ce navire, un paquebot reconverti en transport de troupes, fît naufrage le 26 octobre 1942 dans le canal du Ségond près de santo. le navire coula rapidemment après avoir heurté une mine défensive protégeant la baie. Le Coolidge transportait 5092 hommes, on décompta 2 morts dont un officier parti chercher à la nage un autre marin. C'est actuellement un site de plongée renommé. Bibi est allé faire un tour sur l'épave entre -20 et -35 mètres. C'est une plongée étonnante. Plusieurs  balades sont possibles sur et dans l'épave de 235 mètres de long. On peut y voir du matériel militaire, armes et engins de transport mais aussi les cuisines, la salle des machines. L'épave est bien conservée dans son état originel. Seul petit hic, l'eau n'est pas très claire, mais cela est compensé par la découverte de ce musée extraordinaire.

    Vanuatu - Santo - Million Dollar Point
       A la fin de la guerre les Américains proposèrent au Condominium, pour une somme modique de 1 million de dollars, de racheter l'ensemble du matériel américain ne repartant pas. Les dirigeant de l'époque voulurent jouer aux plus fins, pensant que de toute façon les Américains laisseraient leur matériel sur place dans tous les cas. Ces derniers ayant eut vent de la rumeur, décidèrent alors de pousser à la mer le matériel plutôt que de le donner : bulldozers, camions mais aussi équipements variés finirent quelques mètres sous les eaux et donnèrent son nom à Million dollars point. C'est aussi un site de plongée, mais on peut aussi y accéder en palmes, masque et tuba.


    votre commentaire