• Nous sommes rentrés du Vanuatu

    Nous sommes rentrés du Vanuatu   Tout est dans le titre ! Nous avons passé 18 jours incroyables dans cet archipel au nom peu évocateur pour les forts en géographie que sont les Français. Nous avons beaucoup de choses à vous raconter et cela mérite plusieurs articles. Une petite présentation est nécessaire avant de commencer le voyage.

       Le Vanuatu, anciennement appelé Nouvelles-Hébrides, est un archipel de 83 îles dont la population est d'environ 250 000 habitants, les Ni-vanuatus, mélanésiens. La langue officielle est le Bichlamar mais également le français et l'anglais. Les européens découvrent le Vanuatu en 1606. Dans les années 1880, la France et l'Angleterre se chamaillent pour avoir le pouvoir sur la colonie. N'y arrivant pas, en 1906, ils se mettent d'accord pour gérer conjointement l'archipel, qui devient alors la seule colonie partagée. Comme partout dans le Pacifique l'homme blanc débarque en masse avec ses missionnaires pour bâtir des églises et convertir les mélanésiens. Après l'attaque de Pearl Harbor à Hawaï, par les japonais, durant la seconde guerre mondiale, les États-Unis se servent du Vanuatu, plus particulièrement Port Vila et Espiritu Santo, comme base avancée. Dans les années 70, un mouvement d'indépendance émerge et en 1980, la république du Vanuatu est fondée.

       Le Vanuatu est un archipel volcanique avec encore quelques volcans actifs, comme Yasur sur l'île de Tanna. Le pays se trouve à la jointure des plaques tectoniques de l'Australie et du Pacifique, certainement  la plus active au monde. C'est cette faille qui est responsable des tremblements de terre en Nouvelle-Zélande, au Japon et des tsunamis en Thaïlande.

    Nous sommes rentrés du Vanuatu

    « Australie out, Vanuatu inVanuatu - Port Vila »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :